ENVIRONNEMENT | Taille des haies non recommandée du 15 mars au 31 juillet

En France, en l’espace d’un siècle, 70% des haies ont disparu y compris dans des régions bocagères comme les Pays de la Loire. Pourtant, les haies remplissent de nombreux rôles et sont très favorables à la biodiversité. Elles hébergent de nombreuses espèces végétales ou animales (oiseaux, reptiles, insectes, chauve-souris, petite faune…) et constituent un site de reproduction et de nidification important pour les oiseaux.

La période de nidification d'une majorité des oiseaux débute à partir de la mi-mars. Ainsi, pour ne pas déranger ou déloger les oiseaux pendant cette période cruciale pour leur cycle de vie, et tout en restant cohérent avec les règles de la PAC, l'Office français de la biodiversité (OFB) recommande aux collectivités, professionnels et particuliers de ne pas tailler les haies ni d’élaguer les arbres du 15 mars au 31 juillet.

L’enjeu est de taille car actuellement, 32 % des espèces d'oiseaux nicheurs sont menacées d'extinction selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN).

Au titre du code de l’urbanisme, toutes les communes, qu’elles soient couvertes ou non par un document d’urbanisme, peuvent engager une démarche de préservation des haies présentant un intérêt patrimonial, paysager ou écologique et définir les prescriptions de nature à assurer leur protection. Des aides sont également disponibles pour replanter des haies grâce au Conseil Départemental ou au projet Ligerbocage.

Pour en savoir plus, consulter le communiqué de presse mis en ligne sur le site de l’OFB.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le service départemental de Loire-Atlantique sd44@ofb.gouv.fr ou Xavière Grosbois – chargée de communication, xaviere.grosbois@ofb.gouv.fr