mairie-de-getigne-bandeau

Actualités

Restez au courant des actualités de la commune : travaux, événements, environnement, citoyenneté ...

Vous pouvez aussi retrouver les informations gétignoises sur la page Facebook de la commune ou tous les deux mois sur le bulletin municipal.

Retour

Mesures contre l'épizootie d'influenza aviaire hautement patogène : Gétigné en zone de protection

18/03/2022

influenza-aviaire

La progression de l'épizootie d'Influenza Aviaire Hautement pathogène (IAHP) s'est accélérée ces dernières semaines, en touchant des exploitations de volailles sur notre département, plus particulièrement dans les communes du Sud Loire. Gétigné est placée en zone de protection.

Gétigné placée en zone de protection

Le préfet a placé plusieurs villes dont Gétigné en zone de protection. Retrouvez toutes les mesures suite au dernier RAA du 17/03/2022.


Nous vous rappelons que le territoire national a été placé en risque élevé par rapport à l'IAHP depuis le 4 novembre 2021. Dans ce cadre, toutes les volailles (particuliers ou professionnels) doivent être mises à l'abri.

Par ailleurs, sur toutes les communes placées en zone réglementée (protection ou surveillance), les rassemblements de volailles et oiseaux (marchés, foires ou expositions) sont interdites, tout comme le lâcher des gibiers à plumes

Cette épizootie ne présente pas de risque sanitaire pour la population mais peut générer d'importantes pertes économiques pour les acteurs du secteur de la volaille. Aussi, nous vous remercions de toute la communication que vous pourrez effectuer au niveau local afin d'aider à ralentir la progression du virus.

→ Les particuliers détenteurs de basse-cour sont invités à déclarer leurs volailles sur Mes démarches, afin de détecter rapidement les maladies et s’assurer qu’elles ne circulent pas ;

Consultez la fiche d'informations sur les mesures de biosécurité à respecter dans les basses-cours

En cas de découverte d'oiseaux morts, contacter l’office français de la biodiversité par mail (sd44@ofb.gouv.fr) ou par téléphone (au 02 51 25 07 87) en cas de :
    • mortalité isolée des oiseaux tels que cygnes, canards, oies, mouettes, goélands, foulques, râles… ;
    • mortalité groupée d'oiseaux sauvages correspondant à la découverte d'au moins trois cadavres d'oiseaux, d'une ou plusieurs espèces sur un même site (rayon de 500m) et sur un laps de temps maximal d'une semaine.