header-getigne-histoire

Bienvenue à Gétigné, en pays du Vignoble nantais

Gétigné, commune de Loire Atlantique au sud de Nantes, est située à la frontière des départements du Maine et Loire et de la Vendée. Gétigné offre un cadre de vie agréable alliant les avantages de la campagne à ceux de la ville.
Bordée par la Sèvre Nantaise et la Moine, Gétigné compte 3 700 habitants pour une superficie de 2 397 hectares.

Gétigné, commune de Loire-Atlantique

Gétigné est localisée au sud-est de Clisson et de la Loire-Atlantique. Située au carrefour de l’Anjou, de la Bretagne et du Poitou, la ville de Gétigné est presque entièrement entourée de cours d’eau : la Sèvre Nantaise au sud-ouest, la Moine au nord, à l’est par le ruisseau de la Saulnerie, de la Gourbellière. Elle possède une cinquantaine de villages et de hameaux, comme l’Annerie, Haute-gente et la Foulandière.

Découvrir la commune en images

S’installer à Gétigné

vue-du-ciel-getigne

Origine du nom GETIGNE

Gétigné vient d’un nom gallo-roman dont la forme primitive était GESTINIACU. 
Plus tard, cela devient « gesta ignis » :“le geste du feu”. 
Pourquoi ? Entre l’an 800 et 1100, Les habitants communiquaient avec les autres paroisses au moyen de feux que l’on allumait sur les hauteurs. 
Gesta ignis devint «Gestinis» puis «Gétigné». 

Les habitants de la commune de Gétigné se nomment les gétignois et les gétignoises

L’Histoire de Gétigné, le lien, le passage

Au XIVe siècle, Gétigné fait partie des ‘Marches communes de Bretagne et du Poitou’, une zone franche, exemptée de gabelle (ancienne taxe sur les marchandises). La vallée de la Sèvre Nantaise était une région d’échanges importants.
Il y avait autrefois un château qui regardait la campagne du haut de ses murailles. Comme celui de Clisson, il fut aussi construit au Moyen-Age. C’est le manoir de la Roche Sébien. Les ruines du château sont encore visibles dans le village de La Roche mais seules subsistent quelques portes en arc brisé, quelques fenêtres à meneaux et quelques cheminées.

Origine du Blason de la commune

blason-getigne

“Le blason est sculpté sur la voûte de l’église. De gueules à l’épi de blé posé en pal, adextré de trois autres épis tigés, ployés l’un au-dessus de l'autre, les quatre croisant leurs tiges en nombril, senestré de trois navettes ordonnées 2 et 1, la première tarée de profil, sa gorge de chasse tournée vers dextre, la deuxième vue par-dessus, sa canette nourrie, la troisième retournée, ses deux lumières ajourées du champ, au fil essorant de la deuxième, passant sous la troisième, formant une boucle autour des tiges d’épis de blé, le tout d’or; au chef de sable chargé de cinq mouchetures d’hermine d’argent.”

extrait de la préface du livre “Ma petite patrie” de Joseph Le Guyader - La Biennoise - 1993

A voir aussi

Patrimoine   Tourisme   Jumelage   Actualités